JÉSUS-CHRIST EST SEIGNEUR,Jésus roi des rois,Dieu est grand,Jésus-Christ a vaincu Satan sur la croix,Marie,Apôtres,Juifs,grec,Péché,Le salut,la rédemption,L'homosexualité,Pasteurs,enseignements,Méditation quotidienne,Meilleur blog Chrétien,top blog,Garka Jules,Frère Jules,Garka Steve,Les Dons spirituels,Vie,amour JÉSUS-CHRIST EST SEIGNEUR ET SAUVEUR,Jésus-Christ est roi des rois et Seigneur des Seigneur,Méditation,études biblique,qui est Dieu ? Nouvelle naissance,la Gloire de Christ et de Dieu,Puissance de Dieu.Dieu châtie ceux qu'il aime Meilleur blog,pasteur,prédications,top prières,Design des blog,blog Chrétiens Meilleur blog,pasteur,prédications,top prières,Design des blog,blog Chrétiens
topblog Ivoire blogs

04/12/2013

Yvan Castanou - Comment vaincre la peur ?

la peur.jpgComment vaincre la peur ?

La peur est l'une des armes les plus redoutables que l'ennemi utilise pour paralyser et avorter la destinée des enfants de Dieu. La peur est l'une des plus grandes causes d'échec dans la société :peur d'échouer, peur du prix à payer, peur de donner, peur des maladies, peur de tomber dans le péché, peur du diable, peur des critiques, des oppositions, peur de la pauvreté ou peur de la prospérité.


Les deux plus grandes formes de peur:

Les deux formes de peur les plus redoutables sont la peur du rejet et la peur de l'échec.Comment vaincre la peur,Dieu;Jésus,Jules,ivan castanou

La peur du rejet vous conduit à ne pas essayer, à vous conformer à la pensée populaire, et à ne jamais vous démarquer. Elle vous pousse à devenir une photocopie des autres. Elle provient de l'amour conditionnel que vous avez reçu de la part de vos parents. Lorsque vous faisiez quelque chose qu'ils désapprouvaient, ils vous retiraient leur amour, et vous l'avez interprété comme un rejet de leur part. Cette crainte d'être de nouveau rejeté vous conduit à rechercher constamment la validation des autres dans tout ce que vous faites. Elle vous conduit à rentrer dans le rang, et à ne surtout pas déranger les traditions établies. Comme l'a si bien exprimé un pasteur récemment, « qui ne dérange pas, se range ».

Cette peur du rejet s'exprime par les questions suivantes : « que va-t-on penser de moi ? », « et si les autres me rejetaient ? » ou encore " et s'ils ne m'approuvaient pas ? »

La peur de l'échec, quant à elle, vous conduit à ne surtout pas prendre de risque. Vous voulez changer, aller plus loin, mais la question suivante revient fréquemment dans votre esprit : «qu'est-ce qui prouve que tu réussiras cette fois-ci » ? Ou encore « et si ça ne marchait pas » ?

La peur vous pousse à remettre constamment au lendemain ce que vous devriez faire aujourd'hui. Elle vous pousse à choisir le statu quo, à rester dans votre zone de confort, en attendant patiemment qu'un jour la chance vous sourie, ou encore que tous les feux soient au vert avant de sortir de vous.

Vous aurez toujours une bonne excuse derrière laquelle vous cacher pour justifier votre peur, mais sachez que la peur chronique peut devenir une offense envers Dieu. Elle sous-entend que vous considérez que Dieu n'est pas à vos côtés, et qu'Il n'est pas capable de vous faire réussir.

Les origines de la peur :

Le développement du courage commence par la compréhension des origines psychologiques de la peur. Tout enfant nouveau-né éprouve seulement deux craintes: la peur de tomber et la peur des bruits (les bruits assourdissants). Toutes les autres formes de peur, que nous éprouvons en tant qu'adultes, sont apprises au fur et à mesure que nous grandissons. Ces peurs proviennent principalement des critiques et des avertissements souvent destructeurs de nos parents, même lorsqu'ils étaient remplis de bonnes intentions.

Comment se développent les différents types de peur ?

Lorsqu'un enfant curieux entreprend de faire des choses et qu'il les fait mal, le parent le gronde et le punit, créant en lui une image de peur, qui est liée au fait d'essayer de faire quelque chose de nouveau ou de différent. Lorsque nous sommes adultes, nous l'expérimentons comme la peur d'échouer, de prendre des risques, la peur de commettre une erreur, ou la peur de perdre.

La peur provient de quelque chose que vous ne voyez pas

Chaque fois que vous avez peur, cela signifie qu'il y a quelque chose que vous ne comprenez pas, ou que vous ne voyez pas. La peur provient de l'ignorance.

Moïse aurait eu toutes les raisons d'avoir peur en se présentant devant Pharaon, roi du monde entier à cette époque. Mais la Bible dit qu'il n'eut pas peur de se présenter devant le roi visible (Pharaon), parce qu'il regardait au Roi invisible, l'Éternel des armées.

 

27 C'est par la foi qu'il quitta l'Egypte, sans être effrayé de la colère du roi; car il se montra ferme, comme voyant celui qui est invisible.

Satan est appelé le prince des ténèbres. Le mot « prince » signifie « premier ». Le mot « ténèbres » est également traduit de l'hébreu par « ignorance ». Ainsi, Satan maintient son règne en vous au travers de votre ignorance; il règne dans tous les domaines où vous n'avez pas la connaissance. Mais, lorsque vous découvrez et expérimentez la connaissance de la vérité, vous devenez réellement libre. Jésus a dit : « vous connaîtrez la vérité et la vérité vous affranchira »

 

32 vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.

Ce n'est pas la vérité qui affranchit, mais la connaissance de cette vérité. La vérité existe en effet depuis le commencement. Autrement dit, votre ignorance vous coûte très cher. Le mot connaissance ici, de l'hébreu « YADA », implique l'intimité, la communion et la relation étroite.

Vous ne connaissez véritablement que ce que vous vivez ou appliquez régulièrement. Si vous ne le vivez pas, vous le savez simplement, mais vous ne le connaissez pas encore, puisque ce n'est pas encore votre expérience quotidienne.

Ne vous laissez pas conquérir par la peur ! Soyez victorieux et non victime de la peur. Regardez au Roi invisible, et non aux montagnes visibles qui se dressent devant vous. Focalisez-VOUS sur les promesses et non sur les problèmes, sur les opportunités et non sur les obstacles. Confessez votre assurance dans la Parole de Dieu, et recevez le courage d'aller de l'avant en regardant à Christ, l'auteur de votre foi et celui qui la mène à la perfection.

Je vous suggère les huit étapes suivantes pour vous libérer de l'emprise de la peur :

1. Réaliser que la peur est une émotion derrière laquelle se cache un esprit

 

7 Car ce n'est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d'amour et de sagesse.

Un esprit de peur est un esprit dont la nature est la peur. Autrement dit, c'est un esprit qui a peur et qui manifeste ce qu'il est. Puisqu'il a toujours peur, si vous demeurez dans la peur, vous l'invitez implicitement, et il manifestera en vous ce qu'il est tout simplement. Comprenez moi bien: avoir peur ne signifie pas être possédé par un esprit de peur. Par contre, si vous demeurez en permanence dans cet état de peur chronique, vous risquez d'attirer à vous cet esprit de peur.

2. Créer une atmosphère de louange et d'actions de grâce autour de vous par la prière.

Dieu siège au milieu de la louange. Il monte aux sons des cris d'allégresse de Son peuple. En face de la peur, faites monter l'intensité de la présence divine en vous par la louange et les actions de grâce. Il y a toujours une intensité de présence divine devant laquelle aucun ennemi ne pourra résister.

 

4 ne cessant, dans toutes mes prières pour vous tous, de manifester ma joie 5 au sujet de la part que vous prenez à l'Evangile, depuis le premier jour jusqu'à maintenant. Lire la suite

3. Étudiez et trouvez la Parole de Dieu adaptée à cette situation.

Que dit la Bible? Quelles sont les promesses de Dieu adaptées à ce défi qui est devant vous? Dieu a déjà libéré toutes les provisions dont vous aurez besoin pendant votre voyage sur terre. Dieu a fait avec vous une alliance qui contient les promesses (des droits) et des devoirs. La particularité de l'alliance avec Dieu est qu'aucun cas de force majeure ne peut être évoqué pour rompre cette alliance. En d'autres termes, Dieu est lié par ce qu'Il a promis. Mais c'est votre responsabilité de lui rappeler ce qu'Il a déclaré dans les promesses de la nouvelle alliance.

 

26 Réveille ma mémoire, plaidons ensemble, Parle toi-même, pour te justifier.

4. Confessez de votre bouche ce que vous voulez et non ce que voyez.

Proclamez régulièrement et à haute voix ce que vous savez, et non ce que vous sentez. Devant la peur, ce n'est plus le moment de parler à Dieu, mais vous devez vous retourner vers la montagne dressée devant vous pour lui ordonner de disparaître dans le nom de Jésus. Souvenez-vous que Satan ne comprend qu'un seul langage, et c'est celui de la foi violente.

 

20 C'est du fruit de sa bouche que l'homme rassasie son corps, C'est du produit de ses lèvres qu'il se rassasie. 21 La mort et la vie sont au pouvoir de la langue; Quiconque l'aime en mangera les fruits.

5. Remémorez-vous et comptez vos succès passés.

Y a-t-il quelque chose que Dieu ait fait dans votre vie hier ? Vous a-t-il délivré de la détresse dans le passé ? Certainement, avec un peu de recul, vous vous apercevrez que Dieu a fait de grandes choses dans votre vie, et que, n'eût été Sa bonté, vous ne seriez pas où vous êtes aujourd'hui. Devant l'adversité d'aujourd'hui, souvenez-vous, comme David, que le même Dieu, qui vous a délivré hier, vous délivrera encore aujourd'hui.

 

37 David dit encore: L’Éternel, qui m'a délivré de la griffe du lion et de la patte de l'ours, me délivrera aussi de la main de ce Philistin. Et Saül dit à David : Va, et que l’Éternel soit avec toi !

6. Attendez-vous à remporter la victoire.

Jouer pour gagner et jouer pour ne pas perdre fait toute la différence entre un gagnant et un perdant. Lorsque vous avez prophétisé votre victoire, attendez-vous à triompher, car en Christ vous avez déjà triomphé. Ce à quoi vous vous attendez le plus sera ce qui se matérialisera dans votre vie. Ne sous-estimez pas la puissance de l'imagination. Vous devez percevoir le succès pour le concevoir, puis croire avant de pouvoir le recevoir.

7. Agissez ! Dominez la peur en passant à l'action.

L'action produit la réaction, et sans action il n'y a pas de réaction. C'est la phase pratique, au cours de laquelle vous allez apprivoiser cette peur en l'affrontant. Souvenez-vous : le courage n'est pas l'absence de peur, mais l'audace d'affronter ce que vous craignez

8. Disciplinez vos pensées.

Mettez constamment autour de vous ce que vous désirez voir à l'intérieur de vous. Puisque vos pensées sont influencées par ce que vous entendez, disciplinez-vous pour n'écouter autant que possible que ce qui vous édifie. Saturez-vous de paroles positives, assertives, et de paroles de foi. Lisez et écoutez des enseignements, des cassettes de proclamations de la Parole de Dieu (Je vous recommanderai à ce sujet « Prions Ensemble » dont je suis également l'auteur) ou des témoignages de personnes qui ont réussi à vaincre la peur, la procrastination et l'échec. En résumé, nourrissez régulièrement votre esprit de tout ce qui est positif et agréable à Dieu.

Le courage n'est pas l'absence de peur, mais l'audace d'affronter ce que vous craignez.

 

8 Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l'approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l'objet de vos pensées.

QUE DIEU VOUS BÉNISSE !

Frère jules

Commentaires

je crois que la jeunesse chretienne a vraiment besoin de ce genre de message au travers des quels ils seront encore plus forts dans leurs marches

Écrit par : ayoman n'drin landry | 04/12/2013

Les commentaires sont fermés.